L'emplacement de votre serre de jardin

Privilégier un terrain plat.

Une pente de 5% (dénivelé de 5cm/mètre) est tolérée, elle sera au maximum de 10% en situation très abritée.

Dans ce cas il faudra bien sûr décaisser devant le porte de la serre située la plus haute et être vigilant lors de la pose de la bâche principale afin de bien répartir l'ourlet avec sa cordelette sur les arceaux d'extrémités.

Si la proximité d'arbres caduques ( éviter les persistants dont l'ombre sera néfaste durant les saisons froides)
vous apportera de l'ombre bénéfique lors des fortes chaleurs de l'après midi, vous aurez aussi des algues et des mousses qui salirons la bâche plus rapidement.

Par contre une haie située au vent dominant améliorera la longévité de votre serre.

 

Préparation du terrain

Pour implanter votre futur serre dans votre jardin, nous vous conseillons d'éviter de trop "travailler" le terrain.

Un terrain "ferme" est préférable à un terrain trop "meuble".
Plusieurs raisons :

  • Les pieds ou les croix à enfoncer sont plus stables.
  • En cas de pluie le terrain est rapidement impraticable.
  • Le sol est beaucoup piétiné lors du montage et donc se dégrade plus rapidement  .
  • Vous serez parfois amené à travailler avec un escabeau, qui deviendra vite instable sur un sol labouré.
  • Il est plus facile d'effectuer des découpes de tranchées rectilignes dans un sol "ferme", ce qui évitera ensuite les plis de tension dans la bâche sur la longueur .

L'inconvénient est qu'il sera ensuite plus difficile de mécaniser le travail du sol.
Mais après avoir réalisée les allées, les espaces peuvent se travailler progressivement à l'abri dans la serre.

Par la suite un sol dans une serre est moins difficile à décompacter qu'a l'extérieur, car il n'est pas plombé par la pluie.
Dans la serre vous aurez moins de graines d'adventices que dans un jardin extérieur, donc moins de désherbage. 

L'orientation qui fait débat.

Deux théories s'affrontent sur ce sujet :

Nord-Sud pour un maximum d'ensoleillement ou Est-Ouest pour une meilleure ventilation dans la serre.
Par expérience nous privilégions la ventilation dans la serre.
Aussi nous vous conseillons d'orienter votre pignon porte au vent dominant .

Orienter la serre dans votre jardin au vent dominant.

4 avantages importants:

- faire baisser rapidement la température dans la serre, si nécessaire.

- évacuer la condensation, et faire baisser l'hygrométrie.

- Limiter les maladies, souvent causées par une mauvaise gestion de la température et de l'humidité.

- Limiter la prise au vent lors de grosses tempêtes. Lorsque la serre est plus longue que large,

ce qui est souvent le cas, vous limitez ainsi la prise au vent sur la serre,de plus les jambes de force
contreventement chaque pignon, ce qui lui assure une bonne rigidité.

Dans des situations de jardins très exposées, en bord de mer ou en altitude, vous pouvez plus facilement
renforcer le pignon exposé, que toute la longueur de la serre.

Vous avez choisi l'emplacement et l'orientation dans votre jardin, reste à choisir le modèle de serre.

Nous concevons uniquement des serres de jardin en tube acier galvanisé recouvert d'une bâche clair.
En effet ce système généralisé par des professionnels du monde entier permet d'obtenir une serre
qui assure le meilleur compromis entre la résistance, la surface disponible, la longévité et le coût.

La largeur de la serre, un critère déterminant.

C'est la largeur de la serre qui donne son gabarit.
En effet à chaque largeur correspond une forme d'arceau, une hauteur et parfois une section de tube différente.
Ainsi plus la serre est large, plus elle est haute.

Pour la première largeur de 3.30 mètres, les côtés de la serre sont droits sur 1.50 mètre, ce qui permet d'optimiser l'espace.
Cependant les critères de largeur et hauteur dans une serre sont tout aussi importants. Ainsi une serre de 4.50 mètres de large par 2.25 mètres de hauteur est plus volumineuse qu'une serre de 3.30 mètres de large par 2.20 mètres de hauteur.

Pour information les 20 premiers centimètres des arceaux ne sont jamais cintrés, ainsi une serre ronde à en fait un pied droit de 20 cm.

Mais le choix de largeur dépend des possibilités de votre jardin. Autre critère important, toutes les largeurs indiquées correspondent aux dimensions extérieures des structures métalliques .

Les réservations indispensables.

Dans le jardin les tranchée sont toujours décalées en moyenne de 10/15 cm des tubes afin que les parties de tubes en terre ne tombent pas dans la tranchée, mais aussi pour augmenter l'angle et tendre plus efficacement la bâche.

La tranchée pour enterrer la bâche mesure 20 cm de large, aussi les réservations nécessaire sont de 35 cm de chaque côté soit +70cm pour une serre de 3.30m. Ainsi pour installer ce modèle de serre, vous devez disposer de 4.00 mètres de largeur dans votre jardin.

Voici les réservations nécessaires en fonction des modèles de serres :

Largeurs des

modèle de serres      

Réservation nécessaire

de chaque côté de la serre

écart entre l'arceau et la tranchée + largeur de la tranchée.

 Réservation 

totale

à prévoir

Largeur nécessaire dans le jardin

pour installer ce modèle.

2.30m

15 + 20cm

70 cm3.00m
3.30m

15 + 20 cm

70 cm
4.00 m.

4.00m.

15 + 20 cm 70 cm
 4.70 m.

4.50m.

10 + 20 cm60 cm
5.10 m.

5.00m.

15 + 20 cm70 cm
 5.70 m.

 

Le volume :

L'autre critère à privilégier est le volume.
Vous avez sans doute remarqué la hauteur importante des serres de productions, de tomates notamment.

Ce volume important permet de limiter les écarts fréquents et rapides de température dans la serre. Ainsi dans une journée les variations de température se feront progressivement ce qui favorise la croissance des plantes. Par contre un petit volume favorise les écarts brusques de température ce qui est néfaste aux plantes.

C'est pourquoi notre premier modèle de serre (3.30m x 4.00m) fait plus de 13 m2 au sol avec une hauteur de 2.20 mètres au faîtage, afin de limiter cet effet.


La ventilation :

La ventilation avec la température et l'hygrométrie sont les critères déterminant à la réussite de vos culture dans une serre quel que soit sa taille.

Nous avons privilégié la ventilation par les portes, c'est pourquoi nous proposons des portes de 1.20 mètres de large, pour faciliter l'accès mais aussi pour ventiler rapidement le volume d'air de la serre.

 

Pourquoi ne proposons nous pas d'ouverture latérales sur nos modèles de serres :

A l'inverse d'autres fabricants vous ne trouverez pas d'ouverture latérale sur nos modèles de serre. Ce système de tube qui enroule la bâche sur les côtés et se relève à l'aide d'une manivelle. Le but de ces ouvertures est d'accentuer la ventilation.

Hormis sans doute en situation très chaude cela peut présenter un avantage lorsque la serre dépasse une certaine longueur, mais pour des serres de jardin de 4m, 6m, 8 m, 10 mètres de longueur, ouvrir complètement les deux portes suffit à assurer une bonne ventilation. 

Naturellement par convection l'air chaud dans la serre est emmagasiné en hauteur. Pour augmenter encore la ventilation et évacuer cet air chaud si votre porte n'est pas de la même hauteur que votre arceau, vous pouvez enlever les bâches situées au dessus des portes (demie lune)  pour les remplacer par du brise vent ou un grillage pour laisser passer les pollinisateurs mais pas les oiseaux, ce qui assurera une ventilation efficace et continue même les portes fermées.

De plus l'ouverture latérale peut présenter quelques inconvénients pour le jardinier.

  • Le montage de la serre plus complexe et plus long à réaliser.
  • La bâche n'est plus enterrée sur les longueurs et ne remplit plus son rôle d'ancrage (voir la rubrique comment les serres résistent aux coups de vent) , il faut donc fixer la structure au sol .
  • Il faut être plus vigilent aux prises au vent par ses ouvertures lors des tempêtes.
  • Le surcoût de la serre à l'achat est important .
  • le surcoût se retrouve de nouveau lors du remplacement des bâches.
  • risque de courants d'air froids au niveau du sol néfaste à la croissance de nombreuses plantes .

 

Compte tenu de ces inconvénients nous privilégions la ventilation par l'ouverture des portes voir de portes doubles (pour des modèles de 5 mètres de large au delà de 10 mètres de long), sans rajout de mécanismes supplémentaires  , voilà pourquoi nous n'avons pas fait le choix d'ouvertures latérales sur nos modèles de serres.

La longueur :

Les premières longueurs sont en général de 4 mètres, avec ensuite des multiples de deux mètres.
Lorsque que cela est possible dans votre jardin et pour votre budget, privilégiez la largeur à la longueur.
Car en augmentant la largeur vous augmentez le volume, favorable aux plantes.
Vous diminuez la place utilisée par les allées.
Vous ventilez plus facilement votre serre.
Vous pouvez cultiver plus facilement des rangs dans le sens de la largeur.

Choisir entre deux modèles

Ainsi entre deux serres avec des budget identiques :
3.30 m x 8.00 m et 4.00 m x 6.00 mètres.
Si l'on retient uniquement ces critères, nous vous conseillons la 4.00 m x 6.00 mètres .

Alors pourquoi une serre en 3.30 x 8.00 mètres ?

Pour s'adapter à la place disponible dans votre jardin qui reste parfois le critère déterminant.

Comment les serres résistent aux coups de vent.

Les serres que nous fabriquons adoptent le principe des serres tunnels utilisées par les maraichers et horticulteurs.

Le principe est que la structure métallique est positionnée sur le sol .

Bien souvent à la base des arceaux une croix en métal d'un diamètre inférieur est planté en terre sur environ 40 cm.

Le rôle de cette croix est de positionner l'arceau, sont but n'est pas véritablement de résister à l'arrachement.

l'arceau ou plutôt le demi arceau est ensuite emboité sur cette croix .

Mais alors comment tient la serre lors de tempêtes ?

En fait comme indiqué précédemment une tranchée est à réaliser soigneusement en périphérie en respectant les dimensions .

C'est la bâche enterrée dans la tranchée avec la technique de l'ourlet qui fait bloc et maintient la serre au sol .

Cette technique est employée avec succès depuis des décennies pour fixer les tunnels de plein champs chez les professionnels.

 

Il arrive parfois que les bâches ne soient pas enterrées en périphérie .

C'est le cas pour certaines de nos serres et abris dont les bâches sont clipsées en parties basses car les sols qui les reçoivent ne permettent pas de faire des tranchées .  Dans ce cas des amarres grappin sont fixées à la base de chaque arceau, afin de solidariser la structure avec le sol. Cette méthode est possible pour des sections d'arceaux de 60mm.

 

La résistance à la neige :

Le poids de la neige sur les serres est une cause importante de dégâts parfois mal anticipés notamment dans les régions ou les épisodes neigeux sont exceptionnels. Malgré les formes cintrées des structures la neige s'accumule progressivement sur le haut de la bâche en se tassant. Plus la serre est longue plus la charge sur la structure est importante, avec des risques d'écrasement par son milieu. Sur les arceaux d'extrémités les montants des pignons résistent à cette pression.

Toutes nos structures de serres résistent par expérience à une épaisseur de neige maximum de 40cm. le fil Deltane fournit avec chaque serre qui est espacé de 10cm au faîtage limite les déformations de la bâche et  l'accumulation de neige. 

Cependant voici les précautions à prendre :

  • Si vous êtes sur place, ne pas attendre l'accumulation et déneiger régulièrement et très facilement à l'aide d'un balai en tapant la bâche en partie haute de l'intérieur de la serre. les paquets de neige vont se décoller et glisser de chaque côté.

  • Etayer sous les arceaux intermédiaires à l'aide d'un montant en bois ou en métal positionné sous l'arceau et posé au sol sur un pavé ou un élément dur empêchant son enfoncement.
  • Dans des situations exposées, vous pouvez renforcer encore la structure avec des arceaux tous les 1.50m voir tous les 1m. Nous pouvons vous proposer un devis sur simple demande.
  • Dans des situations d'altitude il peut être parfois nécessaire d'enlever la bâche de couverture pour éviter tout risque.

Dans tous les cas il peut être intéressant d'échanger avec ses voisins jardiniers déjà équipés de serres qui pourrons vous indiquer les limites de votre région.

Nous faisons chaque année le constat, qu'après les départements de l'ouest et du nord, c'est dans le département 38 que nous expédions le plus de serres, sans doute que nos modèles font la satisfaction des jardiniers de l'Isère.

Augmenter La durée de vie de la bâche.

Nous ne proposons qu'une seule qualité de bâches de serre. Une bâche de la marque POLYANE mondialement réputée auprès des professionnels, en 200 microns d'épaisseur ou 200 g/m2 , bénéficiant d'un traitement thermique, et d'une garantie contre la dégradation aux ultra violets de 5 ans. Sa durée de vie réelle est en moyenne de 7 ans pour les trois quarts de la France (hors zones très ensoleillées). Nous avons des exemples de bâches dont la durée de vie a dépassé les 10 ans.

Afin de prolonger le plus longtemps possible la durée de vie de votre bâche, voici quelques critères à respecter :

Bien tendre la bâche lors de sa pose sur la structure de la serre. Réaliser la pose par temps doux entre 12 et 25 degrés afin que la bâche se tende facilement sans excès. En effet plus la température est importante plus la bâche se détend, inversement lorsqu'il fait froid elle se rétracte.

Lors de la pose, une bâche doit être tendue sans excès. Elle doit être plaquée sur les arceaux sans battre au vent, un léger flottement peut apparaître au milieu . Le but est que lors des périodes ventées plus froides, elle ne batte pas au vent en venant frapper sur l'arceau, car si une bâche résiste bien au poinçonnement elle supporte difficilement les frottements répétés. Une bâche qui bat au vent peut très vite se dégrader.

A l'inverse une bâche trop tendue par forte chaleur va s'allonger et se fragiliser. Sa tension augmentera encore lorsqu'elle se refroidira .

Une bâche peut être tendue en deux temps. Vous pouvez la mettre dans les tranchées, la tendre avec la moitié de terre, la tendre sur les arceaux d'extrémité avec les clips aciers ou la cordelette selon le modèle, et s'il n'y a pas de coup de vent de prévu, la laisser prendre sa forme sur la structure pour la retendre ensuite le lendemain et la recouvrir enfin dans la tranchée par le deuxième volume de terre A cette étape vous ne pouvez plus la retendre sur la longueur.

Par contre les cordelettes peuvent toujours être retendues sur les pignons.

Pour faciliter la pose de la bâche, surtout lorsqu'il y a un peu de vent, si la bâche dispose d'une cordelette, une fois centrée sur la structure, vous pouvez d'abord la fixer aux quatre angles de la serre afin qu'elle garde sa place. Vous pourrez ensuite charger la terre sur la bâche dans la tranchée et la tendre ensuite sans risque de la décentrer .

Limiter la surchauffe dans la serre. En effet c'est souvent le contact de l'arceau très chaud avec la bâche qui la rend cassante et la fragilise dans le temps. Contre ce phénomène nous garantissons 5 ans nos bâches . En ventilant votre serre vous augmenter aussi la durée de vie de votre bâche. Les rubans thermiques qui se collent sur les arceaux limitent ce contact et augmentent aussi la durée de vie de la bâche.

L'utilisation d'une ombrière dans ou sur la serre en fonction de sa taille permet de faire baisser efficacement la température dans la serre.

Ne pas utiliser d'isolants surtout de couleur sombre entre la bâche et les tubes qui risquent de provoquer un échauffement et une réaction chimique.

Ne pas utiliser de produits chimiques tels que les organochloré contre la bâche.

Dans tous les cas de rajout d'éléments non appropriés et d'une mauvaise utilisation des produits aucune garantie ne peut s'appliquer.

Poser la bâche sur du fil Deltane. Ce fil est fabriqué en France pour les serristes. L'avantage de ce fil qui a remplacé le fil métal est qu'une fois posé il ne se détend pas même par forte chaleur. Il n'y a plus de risque de corrosion ou de dégradation de l'arceau par frottements.

Le rôle de ce fil est de permettre à la bâche de mieux résister aux intempéries:

  • En cas de pluie, il évite les poches d'eau en partie haute.
  • En cas de neige, il limite les charges sur la bâche et évite les déformations.
  • En cas de vent, en gardant une meilleure tension à la bâche entre les arceaux il limite le flottements de la bâche.

Accessoirement il sert de support à vos cultures hautes telles que les tomates.

 

Nettoyer votre bâche avec des produits naturels : vous pouvez utiliser des dégraissants végétaux avec le label ECOCERT. Les diluer avec de l'eau avant de les appliquer par temps humides sur les bâches à l'aide d'un pulvérisateur. laisser agir une dizaine de minutes puis rincer à l'aide d'un jet d'eau ou d'un nettoyeur haute pression en gardant une distance. rincer aussi les plantes alentours en contact avec le produit. vous trouverez un exemple de nettoyant dans la rubrique accessoires de notre site internet.

 

L'arrosage dans votre serre .

Ce que l'on indique souvent aux futurs jardiniers est la phrase suivante :

Si vous trouverez la solution des apports d'eau dans votre serre, vous êtes assuré d'avoir de bonnes récoltes. En effet pour obtenir de bonnes récoltes dans votre serre, un des critères importants est de conserver une bonne humidité de votre sol tout au long de l'année, mais aussi au fil des ans. En effet lorsque la serre est installée, le sol dispose souvent d'une réserve d'eau naturelle, c'est cette réserve qu'il va falloir conserver en faisant des apport d'eau réguliers .

Certains jardinier se plaignent que leurs légumes poussent difficilement au bout de quelques année, et qu'il envisagent de déplacer leur serre. La raison la plus fréquente est qu'ils n'ont pas conservé cette humidité et que le sol au fil des ans s'est desséché faisant disparaitre les micro-organismes qui favorisaient la croissances des plantes. La solution est d'arroser abondamment dans la serre, en conservant ensuite cette humidité. Une solution consiste aussi à débâcher la serre pendant plusieurs mois afin de reconstituer ces réserves.

Comment conserver une bonne hygrométrie du sol ?

  • Limiter l'évaporation en paillant vos cultures. Des déchets de gazon, impérativement en couche fine et régulières, afin qu'ils  sèchent rapidement, remplissent économiquement cette fonction. Pour les autres matières déjà sèches (feuilles, pailles..) vous pouvez les utiliser en forte épaisseur (10 cm).  Le paillage empêche le ruissellement de l'eau d'arrosage. Vous pouvez aussi  planter vos cultures sur bâche ce qui favorisera la croissance et limitera dans le même temps l'évaporation.
  • Ne jamais laisser le sol nu. Ainsi lorsque dans la serre une parcelle n'est plus utilisée, couvrez là rapidement avec une bâche afin de limiter l'évaporation même en dehors des périodes chaudes, cela limitera en même temps le désherbage lorsque vous voudrez la réutiliser.

  • Arroser de manière régulière votre sol , ce qui demande souvent une réserve d'eau à proximité . Un réservoir tampon est une solution pour arroser avec de l'eau à température ambiante. Cela évite le stress de la plante lorsqu'elle est arrosée avec de l'eau trop froide.

Cette masse d'eau dans la serre a aussi un rôle de régulateur thermique en stockant les colories en période de forte chaleur pour les restituer ensuite en période plus froide. Ce réservoir doit cependant être opaque et disposer d'un couvercle afin d'éviter le développement de moustiques.

En cas de larves dans l'eau la solution est de remplir le bidon au maximum et de fermer le couvercle. Les larves et les moustiques en remontant à la surface seront détruits par la température importante sous le couvercle.

Un arrosage au goutte à goutte permet d'arroser régulièrement en limitant la consommation d'eau.

 

  • Voici les conseils d'un de nos client jardinier :

Si l'eau de pluie arrive dans un réservoir, placer une toile de type moustiquaire à l'aide d'un élastique sur celui-ci pour éviter les déchets végétaux et les pontes de moustiques.

Pour conserver de l'eau claire : remplissez de charbon de bois une chaussette avec un gros caillou (lest) et placez là dans le réservoir.

  • Ne jamais arroser les plantes l'après midi par forte chaleur, et encore moins avec de l'eau froide !

 

en cours de rédaction ...

N'hésitez pas à nous adresser un mail dans notre rubrique contact afin de nous faire partager votre expérience, ou encore votre avis sur cette rubrique  .